BONGO JOE

Magasin de disques, Café, Lieu culturel, Label / Genève
www.bongojoe.ch

Bongo Joe a été fondé en 2013, par le désir commun de ses membres de créer une plateforme de circulation musicale, à travers la vente et l’achat de disques, la programmation de concerts, de dj-sets et de conférences. Le lieu propose une sélection musicale variée: musiques du monde, soul, funk, jazz, disco, rock, garage, psychédélique, folk, blues, electro, hip-hop, house et techno.

Bongo Joe est également un label tourné vers le passé (rééditions) et le présent (groupes actuels, suisses et internationaux).

L’association multiplie les collaborations extra-muros, avec notamment  le cinéma Spoutnik, la Cave12, le Centre Culturel Suisse de Paris, Radio Nova, BBC6… afin d’assurer le rayonnement de ses activités.

GRAMOPHONES
Warning: Use of undefined constant label - assumed 'label' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/33a2cc85b7e9cc91ccffae12ef3de963/web/2017/wp-content/themes/big/functions.php on line 111
Tous les jours, en continu.

Invités : Gramophones de la collection Pascal Frioud,  Matthieu Ogier, Collectif Galta, DJs sur 78t
Les activités de l’association Bongo Joe nous amènent à manipuler des disques vinyles à longueur de journée. Format d’écoute standard et exclusif à une grande partie du 20e siècle, puis tombé en désuétude pour revenir tranquillement à l’heure de la dématérialisation et de la playlist infinie.
Nous désirons proposer une plongée dans les balbutiements de l’écoute de son et de musique. Questionner l’espace que prenait (et prend encore chez les collectionneurs de disques) une installation dédiée à l’écoute de musique. D’interpeller l’oeil et l’oreille en installant un musée de gramophones. Objets de grandes dimensions, à la beauté stupéfiante et au son puissant et chaleureux. La forme des pavillons a été historiquement inspirée par la fleur du liseron, fleur connue pour avoir été a l’origine du LSA ancêtre du LSD.
L’espace accueillera une scénographie aux allures subversives, à l’image des containers comme un prétexte pour une activité illicite. Nous inviterons Matthieu Ogier,  musicien spécialiste du format pour une série d’expérimentations et de moments particuliers. Un appel sera lancé aux collectionneurs de 78 tours afin qu’il viennent faire écouter leurs disques. À l’instar des pratiques du magasin Bongo Joe nous installerons une buvette, des tables, des chaises et de quoi profiter du vieux son.