LE GALPON

Théâtre, Genève
www.galpon.ch

Le projet artistique du Galpon développe la création, la formation, la culture active, l’art du spectateur, l’échange et le partenariat.

Cette maison pour le travail des arts de la scène, fondée en 1996, est conçue, développée et gérée par ses compagnies permanentes, composées d’artistes créateurs et acteurs culturels professionnels dans les domaines de la danse, du théâtre et de la formation artistique, collaborant régulièrement avec des artistes d’autres disciplines. Ces compagnies sont les fondatrices d’un lieu qui permet aux artistes de développer leur force d’invention et de création.

Le Galpon est un outil de travail pour ceux qui envisagent la création comme terrain d’expérimentation artistique, pédagogique, sociale, comme champ d’expression culturel, au sens large du terme.

Résider – recentrer – décentrer
Warning: Use of undefined constant label - assumed 'label' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/33a2cc85b7e9cc91ccffae12ef3de963/web/2017/wp-content/themes/big/functions.php on line 111
Tous les jours, en continu.

Invités : Compagnie de l’estuaire – Nathalie Tacchella

Le Galpon est né de la réhabilitation d’un espace vide. Par besoin vital d’espace pour créer. Aujourd’hui, deux des fondateurs gèrent et développent le lieu. Ils jonglent entre les tâches administratives, politiques, celles d’intendance et leur besoin de temps pour créer.

Ces trois jours dans un container au coeur d’une ville utopique sont utilisés comme un temps de résidence par la compagnie de l’estuaire. Un temps de recentrage sur le travail hors des tâches du Galpon, un temps de décentrage du travail artistique vers les artistes et les passants de BIG.

Il s’agit de recenser les témoignages des passants sur la question de l’uniforme, point de départ d’une prochaine création. Comportements, vêtements, habitudes, quels sont nos besoins singuliers et communautaires, quelles en sont les expressions délibérées ou inconscientes ? Le container se tapissera progressivement de ces témoignages. Le contexte de BIG semble être particulièrement propice à cette interrogation sur la diversité et l’uniformisation.

La compagnie partagera ce temps de résidence avec des artistes programmés lors de la prochaine saison du Galpon et qui sont intéressés à partager leur travail actuel avec le public et les artistes de BIG.